Site Web de la Chapelle de Saint-Clamens   

 
accueil Accueil
Saint Clément Saint Clément
La Chapelle La Chapelle
Le Cippe Le Cippe
Les Fonts Baptismaux Les Fonts Baptismaux
Les Peintures Les Peintures
Le Sarcophage Le Sarcophage
La Villa La Villa
Les Travaux Les Travaux
Localiser Plan de situation
Aidez Nous Aidez Nous
Livre d Or Livre d'Or
Nous Contacter Nous Contacter

Prévisions Meteo

Belloc-Saint-Clamens

Le Sarcophage

    Les religieux installés dans une abbaye – aujourd’hui disparue – à Saint-Clamens, exhumèrent ce sarcophage avec lequel ils érigèrent un autel à leur saint patron. Ce sarcophage est l’œuvre de l’École d’Arles et date vraisemblablement du IIIe ou IVe siècle. C’est un des plus beaux sarcophages gallo-romains connus en Gascogne.

    Il est en marbre blanc et vide, naturellement.

    Il a été descendu probablement par la Garonne. On ne sait pas où il a été sculpté. Il est classé parmi les Monuments historiques depuis 1903.

    Ce sarcophage des saisons, se compose de deux parties distinctes : la cuve et le couvercle.

    C’est un des sarcophages de marbre les plus extraordinaires de la Gaule portant un thème très connu de l’époque romaine qui est le thème des saisons. On connaît des sarcophages très proches, en Italie, en Sardaigne, en Espagne, en Afrique. Il n’y en a aucun autre de connu en France. Après bien des discussions entre historiens, tout le monde est à peu près d’accord pour dater ce sarcophage du début du IVe siècle, de la dynastie Constantinienne – Constantin étant le premier Empereur chrétien –. Mais ce tombeau est un sarcophage païen.

    1) La cuve

    Le sarcophage comprend sur sa face principale un clipeus – écu circulaire – central, de part et d’autre duquel se dressent trois génies ailés. L’imago clipeata se compose d’un cadre circulaire lisse et du portrait en buste d’un jeune homme imberbe – probablement le portrait du défunt enfermé dans le sarcophage autrefois –.

    Les petits côtés représentent des scénes de vendanges. Le côté gauche fait pendant au côté droit.

    2) Le couvercle

   

    Comme les petits côtés de la cuve, le relief du couvercle est moins proéminent que celui de la face principale de la cuve. Quatre amours ailés courent avec entrain vers ce terme fatal de toute existence ici-bas

    Leur main armée d’une baguette fait marcher une roue pleine, image de la vie. Mais l’un d’eux, à droite, a rompu la sienne, hélas ! Aussi pleure-t-il amèrement sur la fin prématurée de son jouet, symbole d’une vie trop tôt brisée. Il porte la main droite sur ses yeux et tient dans sa main gauche, la moitié du disque rompu dont le second fragment est à ses pieds.


Les Amis de la Chapelle de Saint-Clamens
Association Loi 1901 N°0323001942
Le Pécos 32300 Belloc-Saint-Clamens